Modèles opérationnels E-commerce | Grande distribution
01

Problématique

La Direction Générale de cet acteur de la grande distribution a revu mi-2020 les ambitions pour son activité E-commerce :

  • Doubler le chiffre d’affaires du E-commerce en 3 ans
  • Atteindre 20% de part du E-commerce dans le CA de la société (contre 8% aujourd’hui)

Ces nouvelles ambitions et la saturation de la capacité de production E-commerce notée durant la première phase de la crise sanitaire ont poussé l’entreprise à lancer une étude pour définir de nouveaux modèles opérationnels E-commerce.

02

“Dynamiser la livraison à domicile et se réinventer sur la gestion du dernier kilomètre permettra à l’entreprise de s’aligner sur les standards du marché et de tirer la croissance du E-commerce.”

Démarche

La déclinaison de l’ambition de la Direction Générale sur chacun des canaux de distribution (magasin, drive, livraison à domicile, livraison en entreprise, …) a permis d’initier la réflexion autour des modèles opérationnels cibles et de définir les hypothèses de départ de l’étude.

Une analyse des processus et des postes de coûts a permis de créer différents scénarios de transformation (mise en place de bonnes pratiques, d’un stock dédié E-commerce en magasin, mécanisation des magasins, …). Ceux-ci ont ensuite été comparés selon différents critères (satisfaction client, faisabilité opérationnelle, disponibilité financière). Trois modèles ont été retenus et appliqués à chaque magasin selon leur projection à 2025.

Une Roadmap de déploiement a ainsi pu être définie afin de conduire la transformation au sein des points de distributions.

3

nouveaux modèles opérationnels

+100%

de commandes entre 2020 et 2025

1 100

points de retrait des commandes

Résultat

03

Résultat

Le plan de développement et de transformation de l’activité e-commerce a été partagé et validé avec la Direction Générale : l’ensemble des acteurs sont ainsi alignés sur la cible, les moyens nécessaires et le planning de mise en œuvre.

Trois modèles cibles ont été retenus :

  • Mise en place d’un stock dédié E-commerce de 400 références sec au sein du magasin
  • Mise en place d’un stock dédié E-commerce de 2500 références sec et frais au sein du magasin
  • Création de regroupements de magasins « satellites » autour d’un magasin préparateur équipé d’une solution Goods To Man permettant l’automatisation de la préparation

La mise en œuvre de ce programme nécessite une évolution importante des méthodes de travail et des outils IT magasins / back office (OMS / TMS / WMS), que nous avons également accompagné.

Enfin, une nouvelle organisation transport et les processus associés ont été définis et déployés sur l’ensemble du parc magasins afin de permettre la forte croissance de la livraison à domicile et d’optimiser le dernier kilomètre.

Ces sujets vous intéressent ?

Rejoindre la tribu

Retrouvez-nous sur les réseaux