Pilotage de la performance | Mews Partners - conseil en management
01

Problématique

Notre client, un acteur de la chimie de spécialité, fait face à une perte de compétitivité sur l’un de ses produits majeurs. La principale origine se situe dans la sous-performance de l’atelier fabriquant ce produit. En effet, le niveau de manque à produire est élevé, et les « bons mois » ne compensent pas les « mauvais mois ».

02

“Avant la mise en place des boucles basses de production, notre système de pilotage était chronophage et inefficace. Le suivi et le traitement des manques à produire étaient une nécessité absolue pour piloter l’atelier au quotidien.”

Démarche

Pour réduire les manques à produire, nous avons défini et mis en place un processus d’éradication systématique de ces manques : caractérisation, capture et suivi, traitement et résolution de problèmes. Nous avons fait évoluer les comportements en atelier : les équipes postées assurent désormais le relevé des manques, au plus près du terrain, et le responsable de fabrication les suit au quotidien. Nous avons également défini et mis en œuvre les boucles basses d’un système de pilotage de production incluant les pratiques et rituels qui permettent un suivi à intervalle court de la performance : brief/débrief de poste, passation de consignes, réunion quotidienne de production, réunion hebdomadaire de chasse aux pertes, réunion de résolution de problèmes.

20%

de réduction des manques à produire

70

opérationnels impactés par la mise en place de ce nouveau système de pilotage

Résultat

03

Résultat

La mise en œuvre des boucles basses de production associée à un processus d’éradication des manques à produire a pu se faire sur un rythme rapide et ainsi éviter que le personnel impliqué ne retombe dans ses anciennes pratiques. Notre démarche a permis de figer les rituels de pilotage afin de bien clarifier les rôles et les responsabilités, et de redonner au management de proximité toute son importance dans l’amélioration de la performance. Elle a également permis d’impliquer les équipes postées dans le pilotage quotidien de l’atelier et d’instaurer une logique de progrès continu permettant aux équipes de traiter, seules, de nouveaux leviers d’amélioration.

Ces sujets vous intéressent ?

Rejoindre la tribu

Retrouvez-nous sur les réseaux