Conduite d'une démarche Six Sigma | Mews Partners
01

Problématique

Notre client, acteur de la chimie de spécialité, a vu la rentabilité de l’un de ses produits, fortement contributeur de marge, s’éroder régulièrement. Il souhaite retrouver de la compétitivité sur ce produit en améliorant la performance de l’atelier de fabrication concerné, afin de réduire les coûts variables associés. Pour réussir ce challenge, qui passe par une meilleure maîtrise du procédé de fabrication, nous avons décidé de mettre en œuvre une démarche Six Sigma.

02

“Les analyses statistiques nous ont permis de regarder autrement le procédé et de faire tomber les fausses croyances”

Démarche

Au début, la mesure du rendement utilisée ne permettait pas de comprendre la variabilité du procédé. Nous avons dû convaincre l’ensemble des parties prenantes sur la nécessité de suivre le rendement lot par lot plutôt que de façon continue. Il nous a ensuite fallu estimer la variabilité intrinsèque du système de mesure, et la comparer à la variabilité du procédé. Puis, nous avons choisi de faire fortement varier certains paramètres par des essais, dans les limites des conditions industrielles. Ces tests, couplés à des analyses statistiques, ont permis de vérifier la corrélation entre certains paramètres et le rendement chimique. Des valeurs optimales ont été déterminées et des essais de confirmation ont servi à valider la réalité de cet optimum. Des plans de contrôle ont été mis en place.

10

projets DMAIC réalisés pour couvrir l’ensemble du procédé de l’atelier de production

3 pt

d’augmentation du rendement chimique

Résultat

03

Résultat

Par la conduite d’une démarche de maîtrise statistique des procédés, notre client a pu réaliser un saut de performance en rupture. Celle-ci s’est avérée particulièrement efficace dans un contexte où l’expérience des « experts » n’était plus suffisante pour atteindre la performance escomptée.

Ces sujets vous intéressent ?

Rejoindre la tribu

Retrouvez-nous sur les réseaux