Un S&OP renforcé et plus agile | Mews Partners

Actualités

Repenser le modele Supply Chain_Prendre en compte les nouvelles attentes des clients pour definir la Supply Chain de demain

Repenser le modèle Supply-Chain post-crise va nécessiter de faire cohabiter plusieurs modèles Supply-Chain au sein de chaque entreprise. L’évolution de la crise prendra des tournures très différentes selon les pays, voire les régions comme on peut l’imaginer pour la France, mais aussi selon les secteurs d’activité (et au sein d’un même secteur selon les familles de produits), les canaux de distribution (quelle pérennité pour la croissance des ventes en e-commerce par exemple).

Une structure S&OP resserrée, souple et décideuse

La mise en place d’une structure ad hoc, ayant la capacité à revoir / ajuster / compléter les hypothèses et objectifs en fonction de l’évolution des évènements a été un grand atout pour les Entreprises l’ayant réalisée.

Ce type de structure, focalisée durant la crise sur la gestion opérationnelle et le court-terme, va progressivement pouvoir reprendre de la hauteur pour travailler sur un horizon tactique. Cette structure doit, pour apporter toute sa valeur, combiner flexibilité et capacité de simulation.

C’est en supprimant certaines frontières entre départements, assurant la transparence des décisions, le partage d’informations avec tous les acteurs, la clarification des objectifs globaux de l’entreprise, que cette structure pourra être réactive et assurer que les décisions prises sont appliquées et suivies. La simulation de l’ensemble des chainons de la Supply-Chain doit pouvoir être faite pratiquement en temps réel et historiser pour comparer les scénarios en fonction des hypothèses et choisir l’optimum :

  • Gestion de multiples scénarios de Demande prévisionnelle
  • Capacité de production sous contraintes des ressources humaines, industrielles et matières (qui peut être mal maitrisée selon les régions / pays)
  • Capacité financière (afin d’ajuster les niveaux de stocks aux ressources actuelles)
  • Capacité de logistiques et de transport
  • Analyse des scénarios valorisés et non uniquement en volume

Cette approche va être clé pour pouvoir repenser sa Supply-Chain de demain tout en continuant à gérer la crise qui évoluera de manière très disparate selon les pays et secteurs.

Une structure S&OP dont la 1ère priorité de la sortie de crise sera axée sur la maitrise des stocks sur toute la chaine

Dans un contexte de Chiffre d’Affaires en fort recul pour une majorité de secteurs et en conséquence de fortes contraintes sur le niveau de BFR des groupes, la gestion des stocks va devoir être affinée et pilotée au plus près pour sécuriser le retour à la « Normale ».

Dans un premier temps, le focus sera porté sur les profils d’évolution de la demande :

  • Différentiation des chutes de la demande par canal de distribution
  • Scénario de profil d’évolution de la demande de la situation actuelle à une situation « stabilisée » post crise

La construction de ces scénarios va nécessiter un renforcement de la structure S&OP avec des compétences spécifiques et nécessaires :

  • Identification des risques financiers par zone géographique (risque de récession, évolution du taux de défauts de paiement, …)
  • Compréhension des comportements politiques au sein de chaque pays et de l’impact des décisions sur le secteur concerné
  • Évolution du comportement des clients, dont les habitudes de consommation et de canal d’achats ont et vont encore évoluer

Ce S&OP, actuellement opérationnel et demain tactique, doit être mis à jour régulièrement par l’équipe ad hoc et grâce à une collaboration renforcée avec les équipes des directions Marketing, Commerciales et Financières, permettant de focaliser les ressources de l’entreprise sur les catégories / marché critiques (réduction temporaire de certaines profondeurs de gamme, privilégier des canaux de distribution / pays, …), d’ajuster les services (ex : détendre les délais de livraison, …). Ces choix partagés vont permettre le choix du scénario optimal de besoin par canal et région, de niveau de service et de production.

Une structure S&OP qui doit à terme permettre de repenser le footprint de la Supply-Chain

L’analyse de la performance du Foot-Print Supply-Chain sur l’ensemble des moyens qui la compose (Industriel, Logistique, Transport, …) était habituellement réalisée (au mieux) tous les deux ou trois ans. La crise a mis en évidence la nécessité de pouvoir mener plus régulièrement cette réflexion pour assurer une réponse adaptée face à une situation instable.

Cette approche devra renforcer l’analyse des risques (au niveau des fournisseurs mais aussi des prestataires logistiques et transport) pour assurer un plan de maitrise de ces risques (gestion d’un panel de fournisseurs multiples par produits, PCA industrielle et logistique, sécurisation du personnel, …), une simulation de multiples scénarios à partir des données en enjeux Business mais prenant en compte les hypothèses macro-économiques et géopolitiques pour assurer une vision la plus exhaustive possible.

Pour accélérer cette agilité de la Supply-Chain et lui permettre de repenser rapidement et régulièrement son organisation, 5 étapes nous semblent fondamentales :

1 – des outils agiles et maitrisés en interne

  • Les nouveaux outils de planification collaborative (type Anaplan) deviennent dans ce contexte des concurrents très sérieux aux outils classiques de simulation (APS)

2 – des données sources enrichies

  • Réseaux sociaux, décision politiques et économique par pays, plus forte collaboration avec les autres Départements (gestion nouveauté, modification du catalogue, opérations commerciales, …)

3 – un développement de l’automatisation

  • Des processus (RPA, …)
  • Robotisation des sites industriels et logistiques
  • Automatisation des entrepôts

4 – une utilisation renforcée des algorithmes nouveaux

  • Planning en temps réel
  • Intégration du Machine Learning

5 – sécurisation des échanges d’informations

  • Une Supply-Chain actualisée en temps réel, pouvant gérer une Tour de Contrôle globale et réactive

 

Dans les prochaines semaines, nous partagerons nos convictions sur les bonnes pratiques opérationnelles à mettre en place pour préparer la sortie de crise et les questions à se poser pour construire les modèles Supply Chain de demain.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger avec nous sur ces sujets !

En savoir plus sur notre offre Supply Chain

Ces sujets vous intéressent ?

Des nouvelles stratégies industrielles et Supply Chain pour accroître la résilience des modèles opérationnels

23/04/20

Prendre en compte les nouvelles attentes des clients pour définir la Supply Chain de demain

17/04/20

Supply Chain et COVID 19 : sécuriser le redémarrage de votre activité

08/04/20

Supply Chain : les trois étapes à suivre pour traverser et sortir de la crise Covid-19

01/04/20

Covid-19 : Quels enseignements les entreprises doivent-elles retenir de la crise actuelle ?

28/04/20

Nos experts sont à vos côtés et partagent leurs réflexions sur les premières leçons à tirer de cette période inédite.

Rejoindre la tribu

Retrouvez-nous sur les réseaux